[1er degré] PPCR : les voies de recours sur l’appréciation finale du rendez-vous de carrière

L’agent peut former un recours gracieux par écrit en vue de demander la révision de son appréciation finale auprès de l’IA-­DASEN/, dans un délai de 30 jours francs, suivant la notification de cette dernière. L’autorité compétente dispose de 30 jours francs pour répondre et l’absence de réponse vaut réponse négative.

En cas de réponse défavorable au recours gracieux et en cas d’absence de réponse de la hiérarchie (délai de 30 jours francs), envoyez la proposition de lettre, ci-dessous, aux adresses suivantes pour examen à la prochaine CAPD aux adresses suivantes, conformément à l’article 23-6 du décret 90-680 du 1er août 1990 :

Demandez à ce qu’on accuse réception de votre mail.

La CGT Educ’action 95 défendra tous les transmis recours à la prochaine CAPD.

N’hésitez-pas à contacter vos élu-e-s CGT pour vous aider dans vos démarches de recours éventuels : sden-cgt-95@ac-versailles.fr06 40 19 00 33

Par ailleurs, la CGT Educ’action 95 dénonce vivement le changement arbitraire d’appréciation, d’« excellent » à « très satisfaisant », pour les collègues à l’échelon 9. Selon le secrétaire général, il s’agit d’un publipostage défectueux. Cela prouve une fois de plus, après l’application ANDJARO, les défaillances numériques de la DSDEN 95.

La CGT a toujours refusé de signer le protocole d’accord sur le PPCR. Elle revendique de nouvelles grilles salariales fondées sur un smic brut à 2000, à avancement unique et sur un seul grade, permettant à minima le doublement du salaire sur une carrière complète.

%d blogueurs aiment cette page :